Twitter : les règles pour mettre l’actualité au service de votre marque [Madonna & Disney]

L’actualité, même lorsqu’elle ne concerne pas directement votre domaine d’activité, peut s’avérer être une source puissante de notoriété et de visibilité pour votre marque si vous savez la canaliser. Exemple avec un cas d’école, celui de Disney suite à la chute heureusement sans préjudice de Madonna aux Brit Awards.

Cas d’école : Madonna chute, Disney tweete

1. Madonna chute aux Brit Awards

 Le 25 février dernier, alors qu’elle se produit lors de la soirée des Brit Awards, Madonna ne parvient pas à se débarrasser de sa cape Armani aussi facilement qu’envisagé et elle tombe à la renverse dans les escaliers de la scène. Bilan : une émotion forte pour la chanteuse, ses danseurs et les (télé)spectateurs, mais à l’arrivée plus de peur que de mal. D’ailleurs, pas plus tôt sortie de scène, la chanteuse débriefe et rassure ses fans via Twitter :

2. Disney France poste un tweet fort à propos

Le lendemain matin, le profil Twitter de Disney France, dont la ligne éditoriale (fort efficace) consiste à mettre en avant, souvent via des citations, les personnages des films de Walt Disney, interpelle Madonna avec bienveillance et cependant un brin d’ironie : GIF extrait de la Reine des Neiges à l’appui, le tweet exhorte Madonna à prendre exemple sur le personnage d’Elsa, qui d’un geste leste et plein d’élégance parvient à se débarrasser sans encombre de sa cape.

Le succès ne se fait pas attendre : si le tweet post-chute de Madonna (qui compte plus de 631 000 abonnés) est à ce jour retweeté 8135 fois, celui de Disney France (qui ne compte « que » 62 400 abonnés) a été retweeté 5 894 fois !  Il s’agit donc d’une belle opération de valorisation de la marque Disney à moindre coût, grâce à la réactivité et au sens de l’à-propos du (ou de la) community manager de la marque en France.

5 règles pour mettre l’actualité au service de votre marque

1. Rester à l’écoute

Pour garder toutes les chances d’être réactif avec un timing optimisé, il faut garder constamment un œil sur votre timeline, ainsi que sur les trending topics de votre secteur géographique, et en apprécier les frissons et les soubresauts. Deux remarques complémentaires cependant :

      1. Ne concrétisez pas tête baissée votre intuition dès sa germination dans votre esprit : laissez-la mûrir un peu, examinez l’évolution de la situation que vous voulez exploiter, et si vous avez des collègues avisés, consultez-les, ils peuvent voir venir des effets collatéraux qui vous échappent.
      2. Le bon timing n’est pas toujours celui de l’heure qui suit : dans notre cas d’école, Madonna tweete à minuit passé, et Disney réagit le lendemain matin après 10 heures, avec le succès que l’on sait.

2. Eviter les sujets sensibles

Si l’on appréciera votre sens de l’à propos lorsque votre levier d’actualité reste drôle et relativement neutre, vous vous exposerez par contre à un bad buzz retentissant si vous tentez de récupérer à des fins marketing trop évidentes une actualité sensible. Il existe depuis 2013 et le décès de Georges Moustaki la jurisprudence « Pascal Nègre » : le Président d’Universal Music France avait en effet tenu à rendre sur Twitter un dernier hommage au chanteur français, mais son tweet se terminait par une mention d’Universal jugée déplacée par les internautes, qui ne se sont pas privés de le lui faire savoir via le hashtag (toujours en vigueur) #tweetecommePascalNègre.

Dans le cas de figure évoqué plus haut, Disney n’aurait pas pu poster le même tweet si Madonna s’était fait mal, ou si elle n’avait pas déminé le sujet sensible de sa santé via un tweet : celui de Disney aurait alors été perçu comme moqueur et peu empathique envers une personne blessée. Leur première phrase reste d’ailleurs un mouvement de bienveillance, pour placer leur humour sous le signe de la sollicitude.

3. Privilégier l’humour

Si les sujets sensibles sont à proscrire, l’humour reste le meilleur moyen de séduire : un tweet drôle et en phase avec l’actualité fédérera votre timeline autour de votre marque, et c’est alors que vous obtiendrez un maximum de retweets et de favoris, avec la visibilité que cela suppose. Dans notre cas d’école, Disney tourne gentiment en ridicule Madonna en confrontant de façon implicite sa chute à l’élégance d’Elsa, ce qui crée un comique de situation.

4. Mettre votre marque ou votre activité au centre de votre post

Être visible et être lu, c’est bien, mais n’oubliez pas que cela ne servira votre marque que si elle est au centre du buzz que vous créez ! Veillez donc à ne construire vos réactions à l’actualité qu’en les croisant avec un sens de l’à propos appuyé avec votre propre activité, ou votre propre image. Disney a ainsi su mettre en scène l’un de ses personnages phares depuis 2013, à savoir Elsa de la Reine des Neiges.

5. Illustrer le post

C’est un fait : les tweets illustrés suscitent beaucoup plus de réactions que les autres ! Certains parlent même de 150% de retweets supplémentaires, mais aussi 89% de favoris en plus. Si votre objectif reste de traverser les filets de votre timeline pour gagner l’océan Twitter, ne vous privez pas de ce levier !

Photo en-tête : Paris Match.