L’expansion irrésistible d’Internet et des médias sociaux

D’après le blog Pingdom relayé par FrenchWeb, ces cinq dernières années ont vu le nombre d’internautes doubler sur la planète : en 2012 nous serions près de 2,27 milliards d’internautes, contre 1,15 milliard en 2007.

La progression peut être répartie ainsi, en termes d’évolution du nombre d’internautes par continent :

  • de 418M à 1 milliard en Asie
  • de 322M à 501M en Europe
  • de 233M à 273M en Amérique du Nord
  • de 110M à 236M en Amérique Latine
  • de 34M à 140M en Afrique
  • de 20M à 77M au Moyen-Orient
  • de 19M à 24M en Océanie

FrenchWeb souligne aussi la mise à mal de quelques idées reçues par certains de ces chiffres :

  • L’Afrique affiche la plus grosse croissance avec une hausse de 317% du nombre d’internautes.
  • L’Europe fait état également d’un certain dynamisme puisque qu’elle enregistre une hausse de 56%, contre seulement 17% pour l’Amérique du Nord.
  • La population internet asiatique est aujourd’hui équivalente à la population mondiale d’internautes il y a 5 ans.
  • L’Europe présente une population d’internautes deux fois plus importante que le nombre d’internautes en Amérique du Nord.

20120420 02

Autre source, le blog Social Media Chimps publie une vidéo produite par Erik Qualman qui permet de prendre la mesure du bouleversement que représente la déferlante des médias sociaux dans le quotidien de l’humanité. Son titre, The Social Revolution 2012, est d’ailleurs déjà éloquent. Vous y apprendrez, entre autres, que :

    • plus de 50% de la population mondiale a moins de 30 ans ;
    • il a fallu 38 ans à la radio pour atteindre 50 millions d’utilisateurs, contre 13 ans pour la télévision, 4 ans pour Internet, 3 ans pour l’IPod… et que Facebook a atteint plus de 200 millions d’utilisateurs supplémentaires en moins d’un an ;
    • si Facebook était un pays, il serait le troisième du monde par sa population, derrière la Chine et l’Inde ;
    • YouTube est le deuxième moteur de recherche du monde ;
    • et enfin, que 78% des internautes font confiance aux avis des consommateurs, quand seulement 14% font confiance aux publicités.