Entreprises et médias sociaux en France et en Europe

Comment les entreprises françaises utilisent-elles les médias sociaux en France ? Et plus largement, comment gèrent-elles leur visibilité sur Internet ? C’est la question que s’est récemment posée l’INSEE. Ozil Conseil analyse pour vous les résultats de l’étude.

Les entreprises françaises et les médias sociaux

entreprises médias sociaux 1

En 2013 18% des entreprises françaises utilisaient les réseaux sociaux pour leur communication web, quand elles n’étaient que 5% à diffuser du contenu via un blog d’entreprise. Ces chiffres sont bien en-deçà de la moyenne européenne : en UE, 28% des entreprises utilisaient les réseaux sociaux, et 10% (soit le double de la France) partageaient leur expertise et leurs prestations via un blog d’entreprise.

Notons de grandes disparités entre les différents secteurs professionnels en France : ainsi 54% des entreprises spécialisées dans la communication ou l’informatique utilisent les réseaux sociaux, et elles sont 30% à utiliser un blog d’entreprise. Un peu plus loin derrière, le secteur hôtelier et touristique a un taux d’utilisation des réseaux sociaux tout de même élevé par rapport à la moyenne française, puisqu’il atteint 36%. Les commerces sont eux loin d’une prise de conscience qui leur serait salutaire, puisqu’ils plafonnent à 18% pour les réseaux sociaux, et à 5% pour l’utilisation du blog d’entreprise.

Quelle utilisation des médias sociaux ?

entreprises médias sociaux 2

La première raison pour laquelle les entreprises françaises ont utilisé les médias sociaux en France concerne la visibilité : 84% d’entre elles évoquent le développement de l’image de l’entreprise et la commercialisation des produits. En UE, si cette raison arrive également en tête, elle ne dépasse pas les 78%.

En deuxième position se trouve la relation client : 58% des entreprises françaises utilisant les réseaux sociaux disent le faire pour recueillir les avis, les critiques ou les questions des clients et y répondre. A noter un score de 81% dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, où la recommandation est particulièrement cruciale. En UE, ce pourcentage s’élève à 50%.

Si ensuite le retour client et les problématiques de recrutement sont au coude à coude en France (40% et 39%), les disparités sont plus élevées d’un secteur à l’autre : celui des activités scientifiques et techniques utilise plus massivement les médias sociaux pour recruter (61%) quand celui du tourisme sollicite plus ses clients pour améliorer ses prestations via leur retour (51%).

Les secteurs connectés

entreprises médias sociaux 3

Autres chiffres importants : en 2013 en France 65% des entreprises possédaient un site Internet contre 72% en Europe, et 20% utilisaient au moins un média social, contre 30% en Europe.  La France accuse donc désormais un retard flagrant sur ses voisins européens. Parmi les locomotives numériques du tissu économique français nous trouvons logiquement les entreprises de communication et de matériel informatique (94% de site Internet et 59% de médias sociaux).

L’industrie française présente dans cette étude un bilan mitigé : si 70% de ses entreprises possèdent un site Internet, seules 12% utilisaient en 2013 un média social pour mettre en avant leur expertise et leur savoir-faire sur Internet.

Conclusion

Si le site Internet institutionnel est un outil indispensable, il n’a d’autre vocation que de renseigner les clients qui connaissent déjà l’entreprise. Pour prospecter et assurer sa visibilité, puis ensuite gagner en crédibilité, seuls les outils médias sociaux sont efficaces sur le long terme, déjà parce qu’ils sont conçus pour le partage et le référencement, ensuite parce que leur utilisation judicieuse permet de donner une résonance exponentielle à l’actualité de l’entreprise, et ce en France comme à l’international.